You are here

Les idées reçues

Les idées reçues

Rumeurs, idées reçues, réticences, à priori… depuis trop longtemps la compression médicale souffre de l’image d’une « thérapie dinosaure », très éloignée de ce que sont réellement les bas médicaux d’aujourd’hui.

C'est pour les grands-mères

Pour beaucoup de patients et même de praticiens, les bas médicaux de compression évoquent irrémédiablement les « bas à varices » de nos grand-mères. Les progrès technologiques ont rendu possible une véritable révolution esthétique : aujourd’hui les bas font presque oublier qu’ils sont médicaux. Presque, car s'ils ont conservé leur efficacité, ils préservent désormais la féminité.

Offrir aux patientes la possibilité de traiter leurs troubles veineux en toute féminité, proposer des bas médicaux adaptés aux tendances, aux envies du moment, même en été, c’est leur permettre dire OUI à un traitement qui les respecte. Aujourd’hui, les bas médicaux intègrent une dimension confort, essentielle au succès du traitement.

Messieurs, 1 homme sur 4 a besoin d’être traité pour des troubles veineux ! Or cette maladie semble tellement féminine que l’on oublie parfois de vous en parler. Pourtant, il est plus facile pour un homme d’accepter le traitement.

Les patients masculins sont, au quotidien, plus scrupuleux dans l’observance de leur traitement. Il existe aujourd’hui des chaussettes médicales de compression adaptées à leurs attentes très spécifiques. En alliant des fibres high-tech, performantes, esthétiques et confortables, on peut désormais traiter les hommes aussi bien que les femmes…

Ca tient chaud !

En été, la chaleur aggrave les troubles veineux. Au moment où ils en ont le plus besoin, beaucoup de patients renoncent.

La principale source de chaleur est la stase veineuse. En la drainant, le bas médical procure un réel soulagement, accompagné d’une sensation de légèreté immédiate. Des études récentes ont d’ailleurs permis de constater que le port d’un bas médical ne provoque pas d’effet de chaleur supplémentaire. Des efforts importants ont été entrepris pour faciliter le port des bas médicaux par temps chaud. Certaines textures aérées sont plus agréables en été.

C'est difficile à enfiler !

Pour répondre en deux mots : il y a l’art et la matière.

L’art : un bas médical de compression ne s’enfile pas comme un bas classique. Il existe une technique d’enfilage simple, expliquée sur les notices des produits.
La matière : bénéficiant de nombreux progrès technologiques, les bas médicaux sont aujourd’hui réalisés dans des textures souples et particulièrement extensibles facilitant l’enfilage.