You are here

Maladie veineuse chronique

Maladie veineuse chronique

Jambes lourdes, gonflement et douleurs des jambes

Une sensation d'inconfort dans vos jambes peut être un signe de maladie veineuse sous-jacente. Parmi les symptômes, on compte les jambes fatiguées et douloureuses. Vous pouvez ressentir ces symptômes, notamment lorsque vous restez assis ou debout pendant de nombreuses heures. En été, ces symptômes peuvent être exacerbés du fait de la chaleur. Ces symptômes sont généralement associés à des pieds et chevilles gonflés (notamment le soir).

Comme pour les œdèmes (gonflements) qui apparaissent après plusieurs heures passées dans les transports (avion, voiture, train, bus), certains conseils pratiques et faciles à appliquer vous aideront à parcourir les longues distances dans plus de confort.

Les crampes nocturnes sont rarement liées à une maladie veineuse. Il est important de savoir que les douleurs des jambes ne sont pas toutes liées à une maladie veineuse. Il est donc recommandé de consulter un médecin de façon à ce qu'il diagnostique la maladie et propose un traitement approprié à votre cas.

Télangiectasie ou veines réticulaires

Définition : Confluence de veinules intradermiques dilatées de moins d'un millimètre de calibre. Synonymes : veine réticulaire, veines en patte d’araignée.

Il s'agit de petites veines superficielles, dilatées. Également connues sous le terme télangiectasie, elles peuvent être situées à différents emplacement dans la jambe. Lorsqu'on les trouve sur les cuisses, elles constituent principalement un problème esthétique. Cependant, lorsqu'elles sont situées sur la cheville, elles peuvent représenter une grave insuffisance veineuse. Une visite chez le médecin peut permettre de détecter une insuffisance veineuse potentielle. Enfin, pour des raisons esthétiques, les veines réticulaires peuvent être retirées grâce à plusieurs procédures simples.

 

 

Varices

Définition : Veine sous-cutanée dilatée de 3 mm de diamètre ou plus large, mesurée en position debout. Peut impliquer des veines saphènes, des branches saphènes ou des veines superficielles non saphènes de la jambe. Les varices sont généralement des veines tortueuses, mais les veines saphènes tubulaires avec un reflux démontré peuvent être classifiées comme varices. Synonymes : varicosités.

Les varices sont un signe de maladie veineuse plus grave. Une varice est une veine superficielle dilatée et tortueuse avec des valvules défectueuses. Le flux du sang de cette veine est inversé. On appelle cette condition le reflux sanguin. Les varices peuvent être douloureuses ou, au contraire, totalement indolores. On peut les trouver sur le pied, sur les mollets, sur les cuisses ou sur la totalité de la jambe. Si les varices ne sont pas traitées, elles peuvent générer de graves complications.

 

 

Insuffisance veineuse chronique (IVC)

Définition : Le terme « insuffisance veineuse chronique » implique une anomalie fonctionnelle du système veineux ; il est généralement réservé aux maladies plus avancées, notamment l'œdème (C3), les troubles trophiques (altérations de la peau) (C4) ou les ulcères veineux (C5-6

Œdème

Définition : Augmentation en volume perceptible de liquide dans la peau et dans les tissus sous-cutanés, généralement marquée par une tension/pression. L'œdème veineux apparaît généralement dans la zone de la cheville, mais peut s'étendre à la jambe et au pied.

L'œdème de la partie inférieure de la jambe apparaît lorsque le sang stagne dans les veines superficielles et/ou profondes de la jambe. Les capillaires ne peuvent plus jouer leur rôle. L'eau et les impuretés s'accumulent dans la peau de la partie inférieure de la jambe et provoque un œdème veineux (gonflement du pied et de la cheville). Cependant, tous les œdèmes ne sont pas d'origine veineuse. Consultez un médecin pour obtenir votre diagnostic personnalisé.

 

 

Dermatite, eczéma

Définition : Dermatite qui peut progresser en cloques, suintements ou une desquamation de la peau de la jambe. Généralement située près des varices, mais pouvant être située partout sur la jambe. On la diagnostique généralement en cas de IVC non-contrôlée, mais elle peut aussi révéler une sensibilisation au traitement local. La stase veineuse provoque des réactions inflammatoires sur la peau qui peuvent alors tour générer un eczéma. Il s'agit d'un exemple que les spécialistes nomment dermatite de stase.

Pigmentation

Définition : Assombrissement brunâtre de la peau, provoqué par du sang extravasé. Elle apparaît généralement dans la zone de la cheville, mais peut s'étendre à la jambe et au pied. La pigmentation restera après l'ablation des varices par chirurgie ou scléropathie.

Lipodermatosclérose (LDS)

Définition : Inflammation chronique localisée et fibrose de la peau et des tissus sous-cutanés de la partie inférieure de la jambe, parfois associée à une cicatrice ou contracture du tendon d'Achille. La LDS est parfois précédée par un œdème inflammatoire diffus de la peau, qui peut être douloureux et qui est souvent nommé hypodermite. La LDS doit être différenciée de la lymphangite, de l'érysipèle ou de la cellulite, du fait de leurs signes locaux et caractéristiques systémiques différents. La LDS est un signe de grave d’IVC. Ces termes renvoient à une inflammation de la peau et des tissus sous-jacents, à un épaississement de la peau et à une décoloration marron clair à foncé de la peau sur la partie inférieure de la jambe.

Atrophie blanche

Définition : Des zones de peau localisées blanchâtres et atrophiques, localisées et souvent circulaires, entourées de capillaires dilatés et parfois d'hyperpigmentation. Signe de grave d’IVC, à ne pas confondre avec les cicatrices d'ulcère traité. Les cicatrices d'ulcère soigné peuvent également présenter une peau atrophique avec des changements pigmentaires, mais peuvent être distingués grâce à leur antécédent d'ulcère et à leur apparence par rapport à l'atrophie blanche ; ils doivent être exclus de cette définition. 

Ulcère de jambe

Définition : Défaillance de toute l’épaisseur de la peau, plus généralement constatée dans la zone de la cheville, qui ne guérit pas spontanément et qui est aggravée par une IVC. Un ulcère de jambe est une plaie ouverte. La plupart du temps, il apparaît derrière et au-dessus de la cheville sur le côté interne de la jambe. L'ulcère est provoqué par une stase veineuse. Sachant que les veines défectueuses ne peuvent plus assurer un bon retour sanguin, les impuretés cellulaires ne sont pas correctement expulsées et provoquent un environnement toxique qui empêche la guérison. Un cycle vicieux entre l'hypertension veineuse chronique et le phénomène local secondaire se développe. Par conséquent, les ulcères guérissent uniquement lorsque l'hypertension veineuse est contrôlée en éliminant les varices responsables ou en appliquant une très forte compression, qui est généralement requise lorsque les veines profondes sont touchées. Seul un médecin habilité peut prescrire le traitement adapté après avoir effectué tous les examens nécessaires, de manière à identifier l'origine exacte de l'ulcère.