You are here

Qu'est-ce que la maladie veineuse?

Qu'est-ce que la maladie veineuse?

Chez les patients atteints d'une maladie veineuse, les parois internes des veines de la jambe sont détériorées et les petites valvules sont défectueuses et incompétentes.

Lorsqu'une valvule est incompétente, le sang circule en arrière vers le pied, et des veines profondes vers les veines superficielles. C'est ce qu'on appelle le reflux. Lorsque les valvules sont incompétentes dans les veines superficielles uniquement, les veines profondes doivent transporter davantage de sang vers le cœur. Pour compenser ce phénomène, les veines gonflent et les valvules ne peuvent plus se fermer. Dans ce cas, par ex. lorsqu'il s'agit d'une varice agravée, le système de la veine profonde peut également devenir incompétent.

Lorsque le sang n'est plus pompé efficacement de la partie inférieure de la jambe, les veines périphériques ne sont pas vidées, même lorsqu'on marche. Elles restent remplies de sang et créant une hyper-pression des veines. La conséquence de cette situation est connue sous le terme d’Insuffisance veineuse chronique (IVC). L’IVC comprend les œdèmes, les troubles trophiques, et dans certains cas les ulcères.

Symptômes

Selon le degré de sévérité, les symptômes de la maladie veineuse ou de l’insuffisence veineuse chronique (IVC) incluent :

  • un gonflement de la cheville ou du pied
  • une lourdeur des jambes
  • des douleurs ou crampes dans les mollets
  • une décoloration de la peau
  • une atrophie blanche
  • une dermatoliposclérose
  • une dermatite (problèmes de peau)
  • un eczéma sec ou suintant
  • un ulcère veineux de la jambe (plaie ouverte)

Les manifestations aiguës de maladie veineuse sont des troubles graves comme la thrombose veineuse superficielle (TVS) ou profonde (TVP). Ces troubles apparaissent généralement soudainement sans conditions préexistantes, mais peuvent également être déclenchées par une maladie veineuse chronique. (Voir Maladie veineuse chronique, Maladie veineuse aiguë).

Les causes

Les causes des maladies veineuses ne sont pas clairement identifiées. En tenant compte des facteurs de risque, nous avons différencié les varices et les insuffisances veineuses chroniques.

Les facteurs de risque des varices sont :
  • une pre-disposition génétique (varices chez un parent)
  • le sexe (1 femmes sur 3 et 1 homme sur 5 sont affectés)
  • la grossesse (30 % des femmes développent des varices pendant leur première grossesse, et 55 % pendant la deuxième grossesse et les grossesses suivantes)
  • l’âge (les personnes âgées développent généralement davantage de maladies veineuses)
Les facteurs de risque de l’insuffisance veineuses chroniques sont :
  • les professions exigeant de rester longtemps debout ou assis
  • le sexe (les femmes développent plus souvent un œdème)
  • l’obésité (une IVC peut se développer même sans reflux ou obstruction des veines)
  • l’âge (les personnes âgées développent généralement davantage de maladies veineuses)
Peut-on guérir la maladie veineuse ?

Les valvules veineuses défectueuses liées à une varice ne peuvent être remplacées ou réparées. Les reflux veineux superficiels peuvent être soignés par ablation des varices. Cependant, une maladie veineuse chronique liée à une défaillance de la veine profonde - notamment en cas de syndrome post-thrombotique - peut uniquement être traitée en réparant les valvules ou en fabriquant une néo-valvule, dans certains cas isolés.

Les maladies veineuses chroniques évoluent au fil du temps. Le traitement consiste en méthodes aidant à réduire l'« hypertension veineuse ambulatoire ». Les phlébologues - médecins spécialisés dans les maladies veino-lymphatiques - s'accordent tous sur le fait que les bas de compression constituent LE traitement de base des maladies veineuses. C'est la raison pour laquelle les bas de compression médicaux sont reconnus comme un médicament.

Porter les bas de compression médicaux SIGVARIS et optimiser les mouvements au quotidien facilitent le retour veineux, diminuent l'hypertension et limitent l'évolution de la maladie.