You are here

Varices

Varices

Que sont les varices?

Dans les pays industrialisés, plus de 30 % des femmes et environ 10 % des hommes consultent leurs médecins pour des problèmes veineux sur leurs jambes. Des facteurs importants tels que l'hérédité, le surpoids, certaines professions exigeant de rester longtemps en position debout ou assis, peuvent augmenter les risques de développement de symptômes veineux et d'insuffisances veineuses chroniques des jambes. Ces conditions peuvent évoluer et provoquer des complications comme une pigmentation de la peau, un œdème chronique, une dermatite, de l'eczéma, une phlébite et enfin un ulcère de jambe. Les symptômes les plus classiques sont des sensations de lourdeur et de fatigue dans les jambes, notamment après de longues journées de travail, et sont souvent associés à des gonflements des jambes.

 

Les varices peuvent refléter des conditions plus graves de la maladie. Généralement, plus les varices sont importantes, plus la maladie est grave. Les varices et thromboses de longue date provoquent invariablement des lésions cutanées, qui, dans le pire des cas, peuvent provoquer un ulcère. Ainsi, un diagnostic précoce est capital pour éviter un résultat négatif de maladie veineuse. Les varices sont les conditions les plus classiques de maladie veineuse des jambes. Selon l'American Society for Vascular Surgery, 40 millions d'Américains ont des varices. Les statistiques montrent que 15 % des hommes et 25 % des femmes présentent des varices. En fait, la plupart de ces personnes perdent plus de temps au travail du fait des maladies veineuses que des maladies artérielles. (Vascular Disease Foundation Newsletter, Printemps 2005).

Les varices tortueuses visibles sont situées dans les tissus graisseux sous-cutanés. Elles sont souvent tributaires des veines saphènes ou des branches saphènes accessoires. Les veines saphènes sont situées dans un dédoublement du fascia couvrant les muscles de la jambe. Sachant qu'elles sont couvertes par les tissus graisseux, elles ne sont pas visibles dans la plupart des cas. Dans les varices, les valvules anti-reflux sont incompétantes, ce qui provoque une stase veineuse et un gonflement des jambes. Lorsque les symptômes sont présents, le patient peut ressentir un gonflement de la cheville et de la jambe, une lourdeur ou pesanteur, des muscles endoloris, une agitation, de la fatigue, des douleurs, des crampes et des picotements Parfois, les varices ne sont pas douloureuses. Suite aux varices, une IVC avec œdème de jambe, altérations de la peau ou ulcères veineux peuvent se développer.

Il existe deux types de varices - primaire et secondaire. Le risque de développer une varice primaire est fréquemment associé à l'hérédité, au sexe féminin, à la grossesse et à l'âge avancé. Les varices secondaires sont le résultat direct d'une occlusion veineuse profonde. Dans ce cas, les veines superficielles peuvent faire partie d'une circulation veineuse collatérale provoquant une dilatation, une élongation et une insuffisance des valvules de ces veines. Les varices font partie des symptômes d'une insuffisance veineuse chronique. Si elles ne sont pas traitées, elles peuvent provoquer une aggravation de la maladie et des signes de la maladie.

Il est vital de porter des bas de compression SIGVARIS pour la prévention et le traitement des varices et des autres maladies veineuses.

Bénéfices de la compression

Les recommandations de la Conférence du consensus international sur le traitement par compression, publiées en 2004 (1), définissent clairement l'utilisation des bas de compression médicaux. Ces recommandations examinent la documentation sur le sujet et valident l'efficacité de ces bas pour de nombreuses indications : affections veineuses chroniques, varices, œdèmes, thrombose veineuse profonde, troubles trophiques avec ulcères veineux, entre autres

Elles décrivent également en termes concrets les principaux effets physiques, physiologiques et cliniques du traitement médical par compression. En outre, différentes études internationales confirment l'effet antalgique qui est observé dans le traitement à un stade précoce des maladies veineuses chroniques et confirment également les avantages de la compression médicale dans le traitement des thromboses veineuses profondes et dans la prévention des syndromes post-thrombotiques.

Aujourd'hui, il existe un paradoxe entre les avantages évidents de la compression médicale, son efficacité à long terme et le scepticisme de certains patients. Ce traitement permet un soulagement rapide. Pour être convaincu/e, portez une paire de bas de compression SIGVARIS adaptés à votre morphologie, vous sentirez un soulagement immédiat !

(1) Compression Therapy – International consensus documents guidelines according to scientific evidence – F.Vin, JP Benigni - Int Angiology, 2004.

Varices : Les solutions SIGVARIS

Le traitement par compression est considéré comme le traitement de base des troubles veineux et des oedèmes d’origines diverses. Dans le cadre de la prescription du bas adéquat pour un patient, le médecin traitant se demande, une fois le diagnostic établi, quelle classe de bas de compression choisir, quelle doit être la durée du traitement et quel est le modèle de bas le mieux adapté à son patient.

Les bas compressifs SIGVARIS servent à prévenir et atténuer les varices, soulager les jambes lourdes, fatiguées ou les chevilles enflées, pour ralentir la progression et diminuer les symptômes par le port régulier de bas de compression. La décision concernant le choix de la classe de bas de compression, le modèle de bas et la durée de traitement sont du ressort du médecin. Ainsi, la décision est prise individuellement pour chaque patient en tenant compte de la situation clinique et des besoins personnels.

Les produits SIGVARIS sont pris en charge par les organismes d'assurance maladie dans certaines situations et sont offerts dans la plupart des pharmacies, magasin médical e d'orthopédie. 

varicose veins

Important factors such as heredity, excess weight, and some professions requiring prolonged periods of standing or sitting may increase the risk of developing a chronic venous disease of the leg. These conditions can evolve and produce complications such as skin pigmentation, chronic edema, dermititis, eczema, phlebitis and ultimately leg ulcerations. The most common symptoms are feelings of heaviness and tiredness in the legs, especially after long days of work, and leg swelling.

 

Varicose veins reflect more serious conditions of chronic venous disease of the leg. In general, the larger the varicose vein, the more serious the problem. Long existing varicose veins and thrombosis invariably lead to skin lesions, which, at worst, will end up in an ulcer. Therefore, an early diagnosis is essential in order to prevent a bad outcome of venous disease. Varicose veins are one of the most common condition of venous disease in the legs. According to the American Society for Vascular Surgery, at least 20 to 25 million Americans have varicose veins. Statistics further show that 17% of men and 33% of women have varicose veins. In fact, more people are unable to work due to vein disorders than due to arterial disease. (Vascular Disease Foundation Newsletter, Spring 2005).

Visible tortuous varicose veins are located in the subcutaneous fatty tissue. They are often tributaries to the saphenous veins or accessory saphenous branches. The saphenous veins are located in a duplication of the fascia covering the leg muscles. As they are covered by the fatty tissue, they are not visible in most of the cases. In varicose veins, the anti-reflux valves are defective causing venous stasis and leg swelling. When symptoms are present, the patient may experience ankle and leg swelling, heaviness or fullness, aching, restlessness, fatigue, pain, cramps and itching. Sometimes, varicose veins are painless. As a consequence of varicose veins, chronic venous insufficiency (CVI) with leg edema, skin changes or venous ulcers may develop.

There are 2 types of varicose vein classifications – primary and secondary.

  • The risk of developing primary varicose veins is frequently associated with heredity, female gender, pregnancy and higher age. 
  • Secondary varicosities are a direct result of deep vein occlusion. In this case, superficial veins may be part of the collateral venous circulation leading to dilatation, elongation and valve insufficiency of these veins. Varicose veins are part of the chronic venous insufficiency disease. If not treated, varicose veins can lead to the aggravation of the disease and to the signs of CVI.

Wearing SIGVARIS compression socks or stockings is vital for the management and treatment of varicose veins and other venous disorders.