La compression en prévention du syndrome post-thrombotique après une thrombose veineuse profonde : quelle durée idéale pour le traitement ?

Ce document d’une page aborde la prévention du syndrome post-thrombotique après une thrombose veineuse profonde. Et examine si l’arrêt du port de la thérapie de compression élastique après 12 mois est non-inférieure à sa poursuite pour 12 mois supplémentaires. Ce document est disponible au téléchargement en anglais, allemand, français, italien, polonais et russe.

Middle-aged man reading a paper

Consensus actuel

Le port de bas de compression élastiques (BCE) est recommandé en prévention de syndrome post-thrombotique (SPT) après une thrombose veineuse profonde (TVP).

Problème

La durée idéale de ce traitement reste encore actuellement indéfinie.

Etude OCTAVIA

L’étude OCTAVIA (1) a été menée afin d’évaluer si l’arrêt du port des bas de compression élastiques après 12 mois est non-inférieur à sa poursuite pendant 12 mois supplémentaires.

Participants

  • n = 518

Participants n’ayant pas eu de diagnostic de syndrome post-thrombotique et qui ont poursuivit le port de BCE (34-46 mmHg) pendant 12 mois consécutifs après le diagnostic d’une thrombose veineuse profonde.  

Randomisation des patients

Les patients ont été divisés en 2 groupes après le diagnostic de thrombose veineuse profonde : 

Groupe 1 : Arrêt du port de bas de compression élastiques : arrêt après 12 mois

  • n = 260
  • 4 inéligibles (exclus)
  • Evalués : n = 256
  • Perdus de vue : n =6
  • Retirés : n = 13
  • Décédés : n = 2

Groupe 2 : Port de bas de compression élastiques jusqu’à 24 mois

  • n = 262.
  • 0 inéligibles
  • Evalués : n = 262
  • Perdus de vue : n =6
  • Retirés : n = 6
  • Décédés : n = 0

Résultats

Résultat principal = Incidence du syndrome post-thrombotique pendant 24 mois après le diagnostic de TVP.

Dans le groupe 1 (arrêt du port de bas de compression élastiques) 51 patients ont développé un syndrome post-thrombotique tandis que dans le groupe B (port des bas de compression élastiques) 34 patients ont développé le syndrome. Le risque de développer un syndrome post-thrombotique pour un patient du groupe 1 est 60% plus élevé que pour un patient du groupe 2.

Le nombre de patients à traiter en prévention d’un cas de syndrome post-thrombotique lors du port de bas de compression élastiques pendant 24 mois est de 14.

Les patients du groupe 2 ont montré un taux d’observance élevé, puisque 85% d’entre eux portaient des bas de compression élastiques 6 à 7 jours par semaine.

Conclusion

Porter des bas de compression élastiques pendant 12 mois après une thrombose veineuse profonde n’est pas non-inférieur à 24 mois en prévention du syndrome post-thrombotique.

Suggestions de l’auteur

La thérapie de port de bas de compression élastique devrait idéalement être prolongée à 24 mois après une thrombose veineuse profonde.

Lecture complémentaire