La compression en prévention du syndrome post-thrombotique après une thrombose veineuse profonde : quelle durée idéale pour le traitement ?

Ce document d’une page traite de la prévention du syndrome post-thrombotique après une thrombose veineuse profonde. Il examine si l’arrêt du port de la thérapie de compression élastique après 12 mois est non-inférieure à sa poursuite pour 12 mois supplémentaires. Ce document peut être téléchargé en français.

phlébite jambe

Consensus actuel

Le port de bas de compression élastiques (BCE) est recommandé en prévention de syndrome post-thrombotique (SPT) après une thrombose veineuse profonde (TVP).

Problème

La durée idéale de ce traitement reste encore actuellement indéfinie.

Etude OCTAVIA

L’étude OCTAVIA (1) a été menée afin d’évaluer si l’arrêt du port des bas de compression élastiques après 12 mois est non-inférieur à sa poursuite pendant 12 mois supplémentaires.

Participants

  • n = 518

Participants n’ayant pas eu de diagnostic de syndrome post-thrombotique et qui ont poursuivit le port de BCE (34-46 mmHg) pendant 12 mois consécutifs après le diagnostic d’une thrombose veineuse profonde.  

Randomisation des patients

Les patients ont été divisés en 2 groupes après le diagnostic de thrombose veineuse profonde : 

Groupe 1 : Arrêt du port de bas de compression élastiques : arrêt après 12 mois

  • n = 260
  • 4 inéligibles (exclus)
  • Evalués : n = 256
  • Perdus de vue : n =6
  • Retirés : n = 13
  • Décédés : n = 2

Groupe 2 : Port de bas de compression élastiques jusqu’à 24 mois

  • n = 262.
  • 0 inéligibles
  • Evalués : n = 262
  • Perdus de vue : n =6
  • Retirés : n = 6
  • Décédés : n = 0

Résultats

Résultat principal = Incidence du syndrome post-thrombotique pendant 24 mois après le diagnostic de TVP.

Dans le groupe 1 (arrêt du port de bas de compression élastiques) 51 patients ont développé un syndrome post-thrombotique tandis que dans le groupe B (port des bas de compression élastiques) 34 patients ont développé le syndrome. Le risque de développer un syndrome post-thrombotique pour un patient du groupe 1 est 60% plus élevé que pour un patient du groupe 2.

Le nombre de patients à traiter en prévention d’un cas de syndrome post-thrombotique lors du port de bas de compression élastiques pendant 24 mois est de 14.

Les patients du groupe 2 ont montré un taux d’observance élevé, puisque 85% d’entre eux portaient des bas de compression élastiques 6 à 7 jours par semaine.

Conclusion

Porter des bas de compression élastiques pendant 12 mois après une thrombose veineuse profonde n’est pas non-inférieur à 24 mois en prévention du syndrome post-thrombotique.

Suggestions de l’auteur

La thérapie de port de bas de compression élastique devrait idéalement être prolongée à 24 mois après une thrombose veineuse profonde.

Lecture complémentaire