Les bas de compression médicale modérés réduisent les œdèmes des membres inférieurs des patients atteints de diabète

Ce document d’une page examine les effets des bas de compression modérés sur les œdèmes des membres inférieurs des patients atteints de diabète. Il est disponible au téléchargement en anglais, allemand, français, italien, polonais et espagnol.

Person in blue jeans and snkeakers descending a stair

Objectif et plan de l’étude

L’objectif de cette étude était de vérifier si les bas pour les patients diabétiques avec un compression modérée (18-25 mmHg) pouvaient réduire les œdèmes des membres inférieurs des patients sans avoir un impact négatif sur la vascularisation.

Afin de réaliser cet objectif, 80 patients atteints de diabète et d’œdèmes aux membres inférieurs ont été randomisés afin de recevoir des bas de compression modérés („BCD“) ou bien des bas de contrôle sans pression („CON“). Il a été demandé aux patients de porter les bas pendant les heures de réveil Les principaux critères d’évaluation consistaient à évaluer les œdèmes des membres inférieurs ainsi que la vascularisation des membres inférieurs.  

Participants

Afin de mener l’étude à bien, 38 patients ont porté des bas de compression modérés pour diabétiques (BCD) et 39 ont porté des bas de contrôle sans pression (CON).

Abréviations

  • BCD = bas de compression modérés pour diabétiques
  • CON = bas de contrôle sans pression
  • ICB = indice cheville-bras
  • IOB = indice orteil-bras
  • MI = membres inférieurs
  • PPC = pression de perfusion cutanée

Randomisation des patients

Groupe 1 : BCD = bas de compression pour diabétiques 18-25mmHg.

  • Eligibles : n=40
  • Abandon : n=2 (ne se sont pas représentés aux visites)
  • Evaluation finale : n=38

Groupe 2 : CON = bas de contrôle sans pression pour diabétiques.

  • Eligibles : n=40.
  • Abandon : n=1 (problèmes familiaux).
  • Evaluation finale : n=39.

 

Les patients des deux groupes ont porté leurs chaussettes pendant 4 semaines. Les mesures suivantes ont été prises pendant la visite de départ puis lors des visites hebdomadaires :

  • Œdèmes = centre du pied, circonférences de la cheville et du mollet.
  • Vascularisation = indice cheville-bras, indice orteil-bras, pression de perfusion cutanée. 

Résultats

Avec les bas de compression modérés pour les diabétiques, les œdèmes aux membres inférieurs étaient considérablement réduits, n’affectant pas la vascularisation.

Un taux d’observance élevé a été observé car 96% des patients portaient les bas de compression modérés pour diabétiques pendant plus de 75% des heures de réveil.

De plus, le confort des bas de compression modérés pour diabétiques a été estimé haut et évolue au fil du temps :

Conclusion

Cette étude démontre que le port de bas de compression médicale modérés pour les diabétiques réduit efficacement les œdèmes aux membres inférieurs pour les patients diabétiques, sans affecter négativement la vascularisation des membres inférieurs. Cela montre donc que le diabète n’est pas une contre-indication pour le port de compression médicale modérée.

De plus, l’augmentation de l’estimation du confort au fil du temps suggère que le port des bas de compression est sujet à processus d’apprentissage pendant lequel le patient en vient à apprécier la compression.

Suggestion de l’auteur

Le port de bas de compression modérés pour diabétiques modérés peut s’avérer efficace et simple afin de réduire les œdèmes aux membres inférieurs des patients souffrant de diabète.

 

 

Lecture complémentaire