Quels sont les risques de maladies veineuses ?

Pendant votre grossesse, vous pourriez avoir la sensation de jambes lourdes, fatiguées et douloureuses et de chevilles gonflées. 6 femmes sur 10 voient apparaître leurs premières varices pendant la grossesse (1). De plus, le risque de phlébite est multiplié par 5 lors de la grossesse et par 60 en post partum (1).

Thrombose (ou phlébite), quels sont les risques pendant la grossesse ?

Thrombose (ou phlébite), quels sont les risques pendant la grossesse ?

Votre corps se prépare à l’accouchement et vos jambes aussi sont concernées !

Par exemple, votre sang coagule plus vite : un bouleversement destiné à vous protéger en cas d’hémorragie lors de votre accouchement. Ce sang qui stagne dans vos jambes peut entraîner une thrombose veineuse profonde, aussi appelée phlébite, c’est-à-dire qu’un caillot de sang vient se loger dans une veine profonde de votre jambe (2).

Si cela se produit, il faut être très vigilant et intervenir vite car dans le cas où le caillot de sang viendrait à se déplacer jusqu’aux poumons, cela pourrait se transformer en embolie pulmonaire.

Même si les cas sont très rares, cela représente la 2ème cause de mortalité maternelle directe en France (3). Il est donc important d’agir à titre préventif.

Plusieurs raisons contribuent à l'augmentation du risque de thrombose durant le grossesse (4) (1) :

  • Dès le début de la grossesse, sous l’effet des hormones et pour préparer le corps à l’accouchement, le sang coagule plus vite. Des caillots risquent de se former dans les veines de vos jambes, on parle alors de Thrombose Veineuse Profonde (TVP), plus communément appelée phlébite. Douleurs, jambes chaudes et gonflées en sont les principaux symptômes.  
  • La réduction de la vitesse du flux sanguindes membres inférieurs est due à l'augmentation du volume sanguin et à la réduction de la constriction des veines induite par les hormones de grossesse.
  • L’augmentation de la pression veineuse dans les jambes : le bébé qui grandit exerce une pression sur les vaisseaux pelviens, limitant la circulation sanguine vers le cœur.

Comment reconnaître les signes de la thrombose veineuse profonde (dite phlébite) ?

La phlébite ne touche qu’une seule de vos jambes dans la plupart de cas. Elle devient gonflée, douloureuse, chaude et rouge (13). S’il est fréquent d’avoir les jambes gonflées et douloureuses pendant la grossesse, il faut que vous consultiez rapidement un médecin si vous constatez ces signes anormaux sur l’une de vos jambes.

L’embolie pulmonaire se traduit quant à elle bien souvent par un essoufflement et des douleurs thoraciques. Cependant, il arrive qu’il n’y ait aucun signe avant-coureur.

Comment reconnaître les signes de l’insuffisance veineuse ?

Si les symptômes de l’insuffisance veineuse sont généralement sans gravité, ils sont souvent pénibles. Jambes lourdes et douloureuses, fourmillements et démangeaisons peuvent gêner votre quotidien, mais aussi varicosités disgracieuses et varices (1).

Demandez conseil à votre médecin ou sage-femme pour éviter toute complication et vous faire recommander un collant femme enceinte.

3 bonnes raisons de montrer ses jambes à un professionnel de santé:

  • Une douleur, même modérée
  • Une sensation de lourdeur ou un gonflement
  • Une veine tout à coup plus visible

Que faire pour prévenir les risques de thrombose ?

La prévention de la maladie thromboembolique veineuse et le traitement de l’insuffisance veineuse pendant la grossesse passent par la compression médicale (6).

Le port de bas de compression pendant la grossesse et après l’accouchement peut vous aider à prévenir le développement d’une insuffisance veineuse et d’une thrombose veineuse profonde (1) (6).

Risque de varices

Autre effet des hormones : elles provoquent un relâchement et une dilatation des veines (1). Cela rend les valvules (clapets anti-retour veineux) moins efficaces et le retour veineux fonctionnera moins bien. On parle alors d’insuffisance veineuse.

Comme il vaut mieux prévenir que guérir, soyez vigilante en veillant à la santé et au bien-être de vos jambes et tout se passera merveilleusement bien ! Pour cela, découvrez nos conseils à suivre au quotidien.

Jambes lourdes, douleurs, gonflement et varices : pourquoi ces symptômes se manifestent-ils davantage pendant la grossesse ?

Pendant votre grossesse, vous pourriez avoir la sensation de jambes lourdes, fatiguées et douloureuses et de chevilles gonflées. 6 femmes sur 10 voient apparaître leur première varice pendant la grossesse (1). L’apparition de ces symptômes est due à l’augmentation du volume sanguin nécessaire à la croissance de votre bébé. En grossissant votre utérus compresse vos veines ce qui complique le retour veineux dans vos jambes.

Facteurs qui augmentent le risque de maladies veineuses pendant la grossesse :

  • Tabagisme
  • Une prédisposition héréditaire
  • Des maladies veineuses préexistantes
  • Des grossesses multiples
  • Une position assise ou debout prolongée

La compression médicale, pour protéger vos jambes

La compression médicale est le traitement de principal en prévention de l’insuffisance veineuse recommandée pendant toute la grossesse et en post partum (4) (2). Le port de compression favorise la circulation sanguine et soulage vos jambes, elles seront donc plus légères et moins gonflées.

La compression prévient également le développement de varices qui sont inesthétiques et associés à des symptômes comme douleurs, démangeaisons, sensation de brûlures ou encore crampes. Il peut s’écouler plusieurs semaines avant que les symptômes et les troubles veineux ne disparaissent, il est donc recommandé de porter sa compression après l’accouchement (1).

Varices pendant la grossesse, comment les éviter ? Suivez nos conseils pour protéger vos jambes 

Les varices, c’est quoi ?

Une varice est l’association d’une dilatation et d’une déformation d’une veine dont le trajet devient difficile. Apparaît alors des veines ou petits vaisseaux sanguins bleuâtres douloureux et peu esthétiques. Au cours de votre grossesse, les varices peuvent être vulvaires ou saphènes (jambes et cuisse).

Les varices constituent le signe le plus fréquent de l'insuffisance veineuse chronique. Alors avant d’en arriver là, pensez à la compression médicale, le traitement quotidien recommandé de l’insuffisance veineuse (6) (1).
Attention, ne pas confondre les varices avec les varicosités qui sont des dilatations permanentes des petites veines sous la peau.

Pourquoi a-t-on parfois des varices pendant la grossesse ?

Au cours de la grossesse le système veineux est très sollicité, ce qui explique l’apparition de varices et les risques accrus de phlébite.

Quelques exemples de facteurs responsables des modifications du réseau veineux pour les femmes enceintes :

  • Augmentation de la taille de l’utérus qui constitue un obstacle à la circulation du sang
  • Augmentation du volume sanguin
  • Sécrétion importante d’hormones
  • Hypercoagulabilité du sang
  • Ralentissement du flux sanguin

Qui sont les personnes les plus concernées par les varices ?

Il existe plusieurs facteurs de risque veineux, comme par exemple le facteur génétique ou la surcharge pondérale. Et dans le cas de la grossesse, les risques sont encore plus importants lors d’une grossesse multiple ou en fonction du nombre de grossesses.

6 femmes sur 10 voient leurs premières varices apparaître pendant la première ou deuxième grossesse (1), et elles sont visibles dès le 1er trimestre dans 70% des cas. Pour éviter cela, prenez soin de la santé de vos jambes dès le premier mois de grossesse, pour éviter les symptômes de jambes lourdes comme les gonflements dus à une mauvaise circulation du sang dans les jambes.

Comment prévenir les risques de varices ?

La compression médicale est recommandée pour le traitement des varices dès le début de la grossesse et même après l’accouchement (7). Elle est considérée comme un traitement de référence pour réduire les symptômes veineux et prévenir les complications pendant la grossesse. Alors n’attendez pas les premiers signes de mauvaise circulation sanguine pour porter consulter votre professionnel de santé.

Quelques mesures simples permettent de prévenir symptômes et complications, et de combattre l’œdème, la stagnation du sang et l’augmentation de la pression veineuse. Elles sont simples à appliquer, alors à vous de jouer :

  • Port de compression médicale au quotidien
  • Limitation des stations debout ou assise prolongées
  • Flexion périodique des chevilles
  • Transfert du poids sur les orteils
  • Repos quotidien et nocturne avec les jambes surélevées
  • Activité physiqueet gymnastique douce
  • Massage des jambes
  • Éviter les vêtements serrés
  • Surveiller le poids
  • Passer en fin de journée un jet d’eau froidesur les jambes de bas en haut

Pour en savoir plus sur les varices ou les risques veineux, demandez conseil à votre médecin ou sage-femme.

MAT_Semitransparent_Sigvaris_Women_ESW.jpg

Prendre l’avion enceinte

Un voyage en avion de prévu ? Découvrez comment bien vivre votre grossesse dans les airs grâce aux bas de contention et à quelques conseils pratiques à suivre pour éviter les complications.

Grossesse en avion : futures mamans, limitez les risques d’insuffisance veineuse et de thrombose.

Les voyages en avion ont une incidence sur la circulation veineuse : ils favorisent la stase, augmentent le risque de thrombose veineuse et facilitent l’apparition d’œdème (8).

Les sensations de jambes lourdes, de gonflements et d’inconfort sont notamment dû à 3 facteurs :

  • La position assise & immobile prolongée
  • Une perte en eau provoquée par la climatisation
  • La diminution de la pression de l’air ambiant liée à l’altitude

Enceinte, comment pendre soin de mes jambes en vol ?

Pour diminuer la sensation de jambes lourdes et éviter les risques de thrombose et d’œdème, quelques précautions s’imposent afin de vous assurer un vol agréable.

Pensez à vos bas de contention : l’indispensable allié de votre grossesse !
La compression médicale est une solution simple et efficace. C’est le traitement de référence de la maladie veineuse et lymphatique et elle est recommandée pendant toute la grossesse et en post partum (9).

Sous forme de chaussettes, bas ou collant c’est un textile élastique qui exerce une pression active le long de la jambe aidant au retour du sang vers le cœur (10).

Les bas de contention sont donc les meilleurs alliés des futures mamans qui prennent l’avion. 

Femmes enceintes, quelques conseils pratiques à ne pas manquer pendant votre vol !

Voici quelques recommandations à associer à vos bas de contention, pour soulager vos jambes et prévenir les risques de thrombose et d’insuffisance veineuse.

  • Pour combattre l’inactivité en avion, faites des allers-retours réguliers entre les rangées de sièges en évitant de piétiner et n’hésitez pas à vous étirer à chaque fois.
  • Assise, évitez de croiser les jambes, enlevez vos chaussures et faites de petits mouvements avec les pieds en les appuyant sur le sol pour activer la circulation sanguine. Vous pouvez aussi étirer vos orteils jusqu’au mollet.
  • Évitez la déshydratation en buvant régulièrement et découvrez notre assiette anti-jambes lourdesà suivre tout au long de votre grossesse !
  • Osez demander un siège près d’une issue de secours. Ainsi, vous aurez plus de place dans l’avion pour vos jambes.
  • Au cas où vos pieds gonfleraient, alors prévoyez si possible une paire de chaussures plus confortables pour l’arrivée...
  • Un avis médical avant de prendre l’avion est conseillé.

Bon voyage !

right_arrow

(1) Lohr JM et al. Venous disease in women: epidemiology, manifestations, and treatment. J Vasc Surg. 2013;57(4 Suppl):37S-45S.

(2) Middleton, P. Shepherd E., Gomersall, J.C. (2021). Venous thromboembolism prophylaxis for women at risk during pregnancy and the early postnatal period. Cochrane Database of Systematic Reviews, Issue 3. Art. No.: CD001689.

(3) Les morts maternelles en France : mieux comprendre pour mieux prévenir. 6e rapport de l’Enquête Nationale Confidentielle sur les Morts Maternelles (ENCMM), 2013-2015. Saint-Maurice : Santé publique France, 2021. 237 p. Disponible à partir de l’URL : www.santepubliquefrance.fr

(4) Olié V et al. Maladie veineuse thromboembolique pendant la grossesse et le post-partum, France, 2009-2014. www.invs.sante.fr/beh/2016/7-8/2016_7-8_6.html.

(5) H. Robert-Ebadi, H, Righini, M (2011). 50Diagnostic de la maladie thromboembolique Veineuse pendant la grossesse. Rev Med Suisse; 7 : 345-50.

(6) Clarke M, Hopewell S, Juszczak E, et al. Compression stockings for preventing deep vein thrombosis in airline passengers. Cochrane Database Syst Rev 2006; 2: CD004002.

(7) Angiologie volume 63, reproduction humaine et hormones, volume XXIV numéro spécial 01/2011.

(8) HAS. Dispositifs de compression médicale à usage individuel : utilisation en pathologies vasculaires. Révision de la liste des produits et prestations remboursables, Septembre 2010.

(9) Société Française de Phlébologie. Dossier de presse : semaines d’information et de prévention des maladies veineuses. Avril 2008.

(10) Allaert. F-A. Eduquer le patient pour accroitre l’efficacité de la compression veineuse. 2015

Futures mamans, rejoignez le mouvement !

Cliquez sur l’image pour télécharger la brochure

Lecture complémentaire